ALBATOS
ACCUEIL
LOGITHEQUE ATARI ST
JEUX FALCON030
ACTUALITES
GAMME ATARI ST
ACTEURS DU MONDE TOS
DOCUMENTATION
VOTRE NAVIGATEUR
ESPACE ABONNE
STATISTIQUES
CONTACT
LOGITHEQUE AUTRES
PRODUCTION ALBATOS
COMPATIBILITE HTML
REMERCIEMENTS
HISTORIQUE ALBATOS
LE WEBMASTER
Site hébergé par:
FREE
Compteur Visiteurs depuis le 25/07/1999
Le portail francophone des ordinateurs Atari ST et compatibles (Hadès, Milan T40, FireBee, Centurbo).

ST ¦ Méga ST ¦ STE ¦ TT ¦ Méga STE ¦ Falcon 030 ¦ Eagle 030 ¦ Médusa ¦ Hadès ¦ Milan ¦ FireBee (new) ¦ Portfolio ¦ Stacy ¦ ST-Book

Historique
L'histoire des ordinateurs Atari 16/32 bits basé GEM a commencé en 1985 avec l'arrivée des célèbres ST. Le nouveau concept du ST (Sixteen-Thirty=16-32 bits), est le système d'exploitation installé en ROM (ou mémoire morte non modifiable, pour les non-initiés à l'informatique !). Ce système d'exploitation, le TOS (The Operating System), contient le GEM.

Le GEM est un environnement graphique OOUI (Object Oriented User Interface) mais est arrivé bien avant Windows ! (1985 pour être plus précis) et après MacOS, le pionnier en la matière. Le GEM a été développé par Digital Research qui a été un concurrent de Microsoft sur les systèmes d'exploitations (CPM de Digital contre MS-DOS de Microsoft). Le GEM est donc un environnement graphique, utilisant la souris, les fenêtres, menus déroulants etc. pour la gestion des périphériques et programmes. Le TOS, depuis le ST, a été décliné en plusieurs versions, suivant l'évolution des machines (du TOS 1.0 au TOS 4.04, et il continue d'évoluer pour le Milan).

Depuis le ST, d'autres modèles sont arrivés. Le Falcon est un modèle 32 bits qui n'a rien à envier aux Pentiums modernes si ce n'est la puissance...
...eh bien justement, en ce début de Millénaire, un projet de nouveau standard micro-informatique, le FireBee doté d'un processeur Motorola Coldfire (un processeur RISC) d'une puissance décuplée (des logiciels qui auront un temps d'exécution et de calcul divisé par un facteur compris entre 50 et 100 par rapport à un Falcon de base) et doté d'un DSP beaucoup plus puissant que celui du Falcon actuel, et, bien sûr, qui contiendra une architecture d'ordinateur moderne (PCI, USB, carte graphique, contrôleur Ethernet....).
La puissance donnée pour le micro-processeur principal est de l'ordre de celle d'un power Mac 266 MHz. Coupléé au DSP, ça risque de déménager.


Atari ST
Il existe 3 modèles de STs : le 260, le 520 et le 1040. Ces nombres correspondent à la mémoire, en KOs, contenue dans chaque modèle.

Le ST est sorti en 1985, à peu près au même moment que l'Amiga 1000 de chez Commodore. Le ST annonce la fin des ordinateurs 8 bits de chez Atari (les 400, 800, 800XL, 1200XL, 1450XLD, 65XE et 130XE).

L'architecture est basée autour d'un processeur 68000 cadencé à 8 MHz, de chez Motorola. Le bus de données du 68000 est de 16 bits (de 0 à 65536) et le bus d'adresse de 32 bits : environ 4.3 milliards d'octets sont adressables théoriquement mais seulement 16 millions (24 bits) le sont effectivement par le contrôleur de RAM pour les ST (et Falcon), le COMBEL . Cette mémoire s'appelle la ST-RAM.

Le ST s'est vendu à environ 600.000 exemplaires en France, et à 6 millions dans le monde (dont 2 millions en Allemagne!). Il a eu, et a toujours beaucoup plus de succès en Europe qu'aux Etats Unis.

Caractéristiques

Architecture
  • Clavier et Unité Centrale intégrés
  • Processeur 68000 16/32 bits de Motorola, cadencé à 8 MHz (1 MIPS)
  • ST-RAM (gérée sur 16 bits) de 256 KO, 512 KO ou 1 MO (suivant modèles)
  • Accès périphérique DMA (Direct Memory Acess) sophistiqué
Périphérique
  • Lecteur de disquette DD 720 KO à 250 Kbits/s
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs par le port DMA (disques MegaFile ou SH Atari), en employant le protocole ACSI
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs SCSI par le port DMA, à l'aide d'une Interface compatible ICD (LinkII par exemple)
Ports
  • 1 port moniteur
  • 2 ports MIDIs
  • 2 connecteurs Joysticks
  • 1 port lecteur disquette
  • 1 port ACSI (l'équivalent du SCSI)
  • 1 port série RS232
  • 1 port parallèle
  • Port cartouche externe de 128 KOs
Son
  • Processeur musical Yamaha 3 voies FM
Vidéo
  • Processeur vidéo intégré (Shifter) capable de générer 3 modes vidéo (320X200 en 16 couleurs, 640X200 en 4 couleurs et 640X400 en 2 couleurs)
  • Palette de 512 couleurs

Méga ST 2/4
Sorti en 1987, ce modèle est livré avec le TOS 1.02. Il contient la même architecture interne que le ST, il est donc basé autour d'un 68000 cadencé à 8 Mhz.

Caractéristiques

Architecture
  • Clavier et unité centrale séparés
  • Processeur 68000 16/32 bits de Motorola, cadencé à 8 MHz (1 MIPS)
  • Accès périphérique DMA (Direct Memory Acess) sophistiqué
  • Puce Blitter (pour l'accélération graphique)
  • Bus d'extension interne (pour ajout de processeurs plus puissants, comme un 68030, par exemple, ou des cartes)
  • 2 ou 4 MOs de ST-RAM (gérés sur 16 bits donc)
Périphérique
  • Lecteur de disquette DD 720 KO à 250 Kbits/s
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs par le port DMA (disques MegaFile ou SH Atari), en employant le protocole ACSI
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs SCSI par le port DMA, à l'aide d'une Interface compatible ICD (LinkII par exemple)
Ports et slots
  • 1 port moniteur
  • 2 ports MIDIs
  • 2 connecteurs Joysticks
  • 1 port lecteur disquette
  • 1 port ACSI (l'équivalent du SCSI)
  • 1 port série RS232
  • 1 port parallèle
  • Port cartouche externe de 128 KOs
  • Slot pour ajouter un coprocesseur arithmétique (comme les 68881/68882 cadencés à 16 ou 32 MHz)
Son
  • Processeur musical Yamaha 3 voies FM
Vidéo
  • Processeur vidéo intégré (Shifter) capable de générer 3 modes vidéo (320X200 en 16 couleurs, 640X200 en 4 couleurs et 640X400 en 2 couleurs)
  • Palette de 512 couleurs


520 et 1040 STE
Sortis en 1988 et 1990, ces modèles reprennent les caractéristiques des 520 et 1040 ST en étant construit pour être orienté Multimédia. Il sont livrés avec le TOS 1.06.

Caractéristiques

Architecture
  • Clavier et Unité Centrale intégrés
  • Processeur 68000 16/32 bits de Motorola, cadencé à 8 MHz (1 MIPS)
  • Accès périphérique DMA (Direct Memory Acess) sophistiqué
  • Puce Blitter (pour accélération graphique)
  • Slots mémoire SIMM pour augmenter la mémoire à 4 MO (ST-RAM 16 bits)
Périphérique
  • Lecteur de disquette DD 720 KO à 250 Kbits/s
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs par le port DMA (disques MegaFile ou SH Atari), en employant le protocole ACSI
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs SCSI par le port DMA, à l'aide d'une Interface compatible ICD (LinkII par exemple)
Son
  • Processeur musical Yamaha 3 voies FM
  • Synthétiseur sonore PCM 8 bits stéréo (2 voies) jusqu'à 50 KHz
Vidéo
  • Processeur vidéo intégré (Shifter) capable de générer 3 modes vidéo (320X200 en 16 couleurs, 640X200 en 4 couleurs et 640X400 en 2 couleurs)
  • Palette de couleurs étendue à 4096 nuances
  • Support pour un scrolling horizontal et vertical fin (par pixel)
  • Capacité vidéo GENLOCK (incrustation vidéo)
Ports
  • 1 port moniteur
  • 2 ports MIDIs
  • 2 connecteurs Joysticks
  • 1 port lecteur disquette
  • 1 port ACSI (l'équivalent du SCSI)
  • 1 port série RS232
  • 1 port parallèle
  • Port cartouche externe de 128 KOs
  • 2 ports joysticks étendus avec support de paddle et crayon optique


Méga STE
Sorti en 1990, il a été désigné pour avoir plus de puissance que le 1040 STE et ajouter de nouvelles fonctions machines. Il est livré avec le TOS 2.02, 2.05 ou 2.06.

Caractéristiques

Architecture
  • Boîtier moderne avec clavier séparé mégaST
  • Nouveau processeur 68000 16/32 bits cadencé à 8/16Mhz, avec mémoire cache, remplaçant l'ancien
  • Coprocesseur mathématique optionnel 68881 ou 68882
  • 1, 2 ou 4 MO de ST-RAM (toujours gérée qu'en 16 bits)
  • Accès périphérique DMA (Direct Memory Acess) sophistiqué
  • Puce Blitter (pour accélération graphique)
Périphérique
  • Lecteur de disquette DD 720 KO à 250 Kbits/s
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs par le port DMA (disques MegaFile ou SH Atari), en employant le protocole ACSI
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs SCSI par le port DMA, à l'aide d'une Interface compatible ICD (LinkII par exemple)
Son
  • Processeur musical Yamaha 3 voies FM
  • Synthétiseur sonore PCM 8 bits stéréo (2 voies) jusqu'à 50 KHz
Vidéo
  • Processeur vidéo intégré (Shifter) capable de générer 3 modes vidéo (320X200 en 16 couleurs, 640X200 en 4 couleurs et 640X400 en 2 couleurs)
  • Palette de couleurs étendue à 4096 nuances
  • Support pour un scrolling horizontal et vertical fin (par pixel)
  • Capacité vidéo GENLOCK (incrustation vidéo)
Ports
  • 1 port moniteur
  • 2 ports MIDIs
  • 2 connecteurs Joysticks
  • 1 port lecteur disquette
  • 1 port ACSI (l'équivalent du SCSI)
  • 1 port parallèle
  • Port cartouche externe de 128 KOs
  • 2 ports joysticks étendus avec support de paddle et crayon optique
  • 2 ports série RS232
  • Port de réseau LAN compatible LocalTalk
Bus
  • Bus d'extension compatible VME pour des accès réseaux (Ethernet ?)


TT
Sorti en 1990, il a été livré avec le TOS 3.01, 3.05 ou 3.06. C'est la première station de travail Atari désigné comme un ordinateur haut de gamme. En 1990, c'était une très bonne machine. Il a été, et est encore, beaucoup utilisé pour la PAO et la CAO. Il est aussi, à l'instar du MégaSte, particulièrement orienté réseau.

Caractéristiques

Architecture
  • Boîtier moderne avec clavier séparé mégaST
  • Processeur motorola 68030 32 bits (données et adresses), cadencé à 32 MHz (7 MIPS) avec mémoires caches (SRAM de niveau 1) de 256 Octets pour données et 256 Octets pour instructions
  • Coprocesseur mathématique 68882 à 32 MHz
  • Jusqu'à 10 MO de ST-RAM, RAM extensible à 32 MO en TT-RAM (32 bits)
  • Coprocesseur arithmétique standard 68882 (32 MHz) intégré
  • Accès périphérique DMA (Direct Memory Acess) sophistiqué
Périphérique
  • Lecteur de disquette DD 720 KO à 250 Kbits/s
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs par le port DMA (disques MegaFile ou SH Atari), en employant le protocole ACSI
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs SCSI par le port DMA, à l'aide d'une Interface compatible ICD (LinkII par exemple)
  • Possibilité de mettre un ou plusieurs disques durs SCSI (jusqu'à 7) par le port SCSI
Vidéo
  • Modes vidéo :320X200 en 16 couleurs, 640X200 en 4 couleurs, 640X400 en 2 couleurs, 320X480 en 256 c, 640X480 en 16c 1280X960 en 2 c (153 KO de vidéo RAM). Le TT ne contient pas de blitter (donc pas d'accélération graphique)
  • Palette de couleurs étendue à 4096 nuances
  • Support pour un scrolling horizontal et vertical fin (par pixel)
  • Capacité vidéo GENLOCK (incrustation vidéo)
Son
  • Processeur musical Yamaha 3 voies FM
  • Synthétiseur sonore PCM 8 bits stéréo (2 voies) jusqu'à 50 KHz
Ports
  • 1 port moniteur
  • 2 ports MIDIs
  • 2 connecteurs Joysticks
  • 1 port lecteur disquette
  • 1 port ACSI (l'équivalent du SCSI) appelé aussi DMA
  • 1 port SCSI
  • 4 ports séries (Nommés Série 1 et Modem 1 (2 ports MFP) et Série 2 et Modem 2 (2 ports SCC))
  • 1 port parallèle
  • Port cartouche externe de 128 KOs
  • 2 ports joysticks étendus avec support de paddle et crayon optique
  • 2 Jacks stéréo RCA pour sortie audio
  • Port de réseau LAN compatible LocalTalk
Bus
  • Bus d'extension compatible VME pour des accès réseaux (Ethernet ?)


Falcon 030, mark I et mark II
Le FALCON est l'ORDINATEUR des PROFESSIONNELS de la MUSIQUE. Parmi les possesseurs de Falcons, citons, en vrac, Jean Louis AUBERT, Enrico MACIAS, Jean Michel JARRE, Disney Land Paris ainsi que la société JET LAG (qui a produit des hits en dance tels "l'ile aux enfants", TOP DJ Vol.1, 2 & 3, MC Solar "It's on You" etc.) ainsi que de nombreux musiciens (Marc Olivier notamment).

Sorti en 1993, il est livré avec le TOS 4.04. Il reste compatible descendant avec les STEs. Il est le premier ordinateur familiale BIPROCESSEUR, et est un des micro ordinateurs les plus ouverts qui soient. On peut brancher quasiment tous les périphériques informatiques SANS AJOUT DE CARTES ni D'INTERFACES !!!

Les Falcons 030, mark I et mark II se sont vendus à plus de 3000 exemplaires en France (plus de 20000 dans le monde).

Le Falcon mark I est le premier clône Atari. Construit par C-Lab (en Allemagne), ça n'est ni plus, ni moins qu'un Falcon 030 renommé en Falcon mark I.

Le Falcon mark II est un Falcon dont le circuit sonore a entièrement été révisé pour être optimisé (problème avec les Basses Fréquences dans les anciens Falcons), et intégrant un disque dur SCSI en interne (le bus IDE étant vide).

Tous les Falcons peuvent être montés en Tower ou Rack.

Ce qui fait la force du Falcon est son DSP 56001, voici un petit comparatif avec des plates-formes concurrantes (Mac et PC) datant de 1994..

Ici, vous trouverez une LONGUE liste non exhaustive des logiciels compatibles FALCON, cette liste est fournie par Christophe LUCAS (dit Xerus)

Voici les nombreuses caractéristiques

Architecture

  • Boîtier et clavier intégré
  • Processeur Motorola 68030 cadencé à 16 MHz (3.84 MIPS)
  • Coprocesseur mathématique 68881/68882 optionnel (16 ou 32 MHz)
  • Processeur de traitement du signal DSP 56001 à 32 MHz (16 MIPS !)
  • 1, 4 ou 14 MO de ST-RAM

Périphériques

  • Disque dur interne IDE (1 ou 2) 3"5 optionnel (jusqu'à plusieurs GOs)
  • Lecteur de disquette 1.44 MOs compatible MS-DOS

Vidéo

  • Modes ST (320x200 16 c, 640x200 4c et 640x400 2c)
  • Modes TT (320x480 256c, 640x480 16c)
  • Modes near True Color 65536 c : 320x200 (RGB), 320x240 (VGA), 320x400 (RGB), 320x480 (VGA), 640x400 (RGB)
  • Modes 16 et 256 couleurs : 320x200, 320x240, 640x200, 640x480
  • Le mode True Color 640x400 est en entrelacé et n'est supporté que par les écrans RGB, TV ou Multisync
  • Processeur graphique Videl cadencé à 32 MHz, 32 bits
Il est tout à fait possible d'avoir des résolutions plus élevée (jusqu'à 832X592) par le videl (et un soft approprié). De plus, depuis 2001, il existe une carte d'extension PCI, la Tempest, permettant d'utiliser une carte vidéo PCI (voir en News)

Tous types de moniteurs connectables (RGB, TV, Atari, VGA, SVGA et Multisync). Pour les écrans VGA, SVGA etc, il faut acquérir un adaptateur VGA (voir dans la rubrique Revendeur, chez APAK ou Connectic systems.

Désigné pour que le GENLOCK (incrustation vidéo) soit prêt à l'emploi.

Ports

  • Parallèle Centronics Bidirectionnel
  • Modem 2 = port série RS232 (230000 b/s max.)
  • SCC LAN = port série RS422 (Compatible LocalTalk 230000b/s max.)
  • SCSI2 (le port SCSI est bien de type 2 mais le contrôleur, lui, est du SCSI 1 !)
  • 1 Joystick/souris
  • 1 Joystick
  • 2 Joysticks analogiques 15 broches
  • MIDI in, MIDI out/thru
  • Prise Jack Microphone
  • Prise casque
  • Port DSP
  • Prise moniteur
  • Prise TV (PAL)
  • Port cartouche compatible ST (128 KO)
  • Port d'extension interne pour brancher des cartes d'extensions graphiques, émulateurs ou cartes accélératrices (voir dans ces rubriques)

Son

  • Puce Yamaha FM (3 voies)
  • Matrice de connexion
  • Système d'enregistrement/lecture sur 8 pistes, lié au DSP, en 16 bits jusqu'à 50 KHz (qualité supérieure à celle d'un CD Audio)
  • SDMA pour accès entre données numériques et retransmission sonore SANS FAIRE APPEL au PROCESSEUR
  • CODEC pour conversion analogique/numérique et vice-versa


Eagle 030
Présenté pour la première fois au PROTOS, à BONN, en Novembre 1994, cette machine n'a pas reçu un apport médiatique aussi poussé que ses concurrentes Mark I, Mark II et Mark X, et pourtant...

Ses caractéristiques en font une machine à part, à mi-chemin entre le TT, le Falcon et une station NEXT !

La version de base est architecturée autour d'un 68030 à 32 Mhz, mais sa nouveauté est qu'il s'agit de la première machine MULTI-STANDARD. Le constructeur, GE-SOFT, y a implanté l'EAGLE CHANNEL qui permet d'ajouter en toute simplicité d'autres processeurs, tels des POWER PC (Motorola) ou des 486 et autres pentia (Intel) ou encore le DEC ALPHA. Il n'existe, au monde, que quelques unités de cette machine.

CARACTERISTIQUES

Architecture

  • Processeur 68030 à 32 MHz, mise à jour gratuite en 68040 à 32 Mhz
  • 4 à 14 MOs de ST-RAM, TT RAM extensible à 256 MOs
  • Bus à 32 MHz
  • ROM interne à 32 MHz
  • ROM externe

Bus

  • 1 ACSI
  • 1 SCSI
  • 1 VME (pour réseaux)
  • BUS SYSTEM EAGLE CHANNEL pour ajout d'autres processeurs ! (8 slots)

Ports

  • 4 ports séries (les m[U+2C6]mes que sur TT)
  • 1 port parallèle
  • 1 port LAN
  • ports MIDI

Vidéo

  • Carte graphique ET-4000 à 50 MHz en 32000 couleurs

Autres cartes

  • Carte DSP 56001 avec circuit sonore compatible FALCON


Médusa T40 et T60
Voici la ROLLS ROYCE des ordinateurs Ataris. Le Médusa fait partie de la nouvelle génération de la gamme compatible Atari, au même titre que l'Eagle, l'Hadès et le futur CENTEK PHENIX.

Si je dis Rolls Royce, c'est parce que cet ordinateur est conçu manuellement et peaufiné au mieux ! Son concepteur, Fredi ASCHWANDEN, est Suisse, c'est tout dire.

La première médiatisation du Médusa en France date d'Octobre 1994. A l'époque, Fredi en avait déjà vendu 83, dont 73 en Allemagne. En Avril 95, il s'en est vendu 120 exemplaires.

Le médusa a été créé pour concurencer le plus puissant des Macintosh, à savoir le Quadra AV 950, ce qu'il fait sans problème. Plus puissant (hors-DSP du Quadra), il est aussi moins cher.

Tout comme le Quadra, il est destiné aux professionnels de la PAO. Il convient de signaler que le couple Médusa-Calamus SL 95 l'emporte dans bien des domaines sur le trio Macintosh - Photoshop - Illustrator. En Allemagne, il existe beaucoup d'entreprises d'Infographie utilisant le Médusa+Calamus ou Médusa+DA's LAYOUT.

Là où cela devient très intéressant, c'est pour le 68060 (T60). Ici, les opérations arithmétiques sont multipliés par 15 (!) par rapport au coprocesseur 68882 (32 MHz) du Falcon ou TT, et ceci, sans tenir compte du Pipe-Line ! Le 68060 développe 120 MIPS ce qui lui permettrait d'être jusqu'à 25 fois plus rapide qu'un Falcon de base pour des programmes spécialement compilés !!!

CARACTERISTIQUES du Medusa T40

Architecture

  • Processeur Motorola 68040 32 MHz, bus à 32 MHz, 26 MIPS (4.5 MFlops); Mise à jour possible en 68060 (à 60 MHz)
  • RAM de 4 à 256 MO (bande passante théorique de 128 MO/s maxi en TT-RAM) par barettes SIMM 32 bits
  • Espaces adressables en ST-RAM et TT-RAM paramétrable contrairement au TT !

Vidéo

  • Carte graphique ET-4000, ATI-64 ou Mach-64
  • Driver fourni avec NVDI

Logiciels et OS

  • TOS 3.06 Modifié
  • MULTITOS
  • NVDI pour ET-4000
  • SCSI TOOL Medusa (gestionnaire de disques durs et CD-ROM)
  • E-Backup (copie rapide de fichiers)

bus

  • 6 bus 32 bits/32 MHz
  • 2 bus ISA (4 MO/s)
  • 4 bus ST 16 bits/8 MHz
  • 1 bus E-IDE (9.1 MO/s)

Ports

  • 1 port MODEM 250000 bauds
  • 1 port série
  • 1 port parallèle
  • 1 port ACSI
  • 1 port clavier
  • 1 port souris
  • 1 port joystick

Options

  • bus VME (12.8 MO/s)
  • carte SCSI (3.8 MO/s)
  • port cartouche (4 MO/s)
  • DMA pour imprimantes laser Atari ou flasheuse
  • MIDI IN et MIDI out
  • carte graphique ET 4000 à 109 MHz ou Mach 64


Hadès T40 et T60
Voici l'Hadès, la version grand public du Médusa. Sorti en juillet 1996, il possède la même architecture que sa grande soeur, mais a l'avantage d'être fabriqué en usine, donc d'être disponible plus rapidement, pour un prix de vente divisé par 2. C'est une machine qui fait couler beaucoup d'encre, par le fait qu'elle soit puissante, livré avec un tas de bus et de ports, qu'elle soit entièrement compatible Atari et qu'il y a un réel suivi par la construction de cartes diverses...

L'Hadès 40 et 60 est aussi en vente libre, ce qui veut dire que les constructeurs et revendeurs peuvent fabriquer leur compatible TOS à partir de la carte mère de l'Hadès (basé sur des 68040 et 68060).

Un test réalisé par ST COMPUTER (magazine allemand) a donné les résultats suivant (source ST Magazine) "compilation sous Pure C, programme quasi universel : PENTIUM 90 -> 4mn39s, MEDUSA T40 -> 7mn53s, HADES 60 -> 24 s !!!". On se rend compte qu'il est 10 fois plus puissant que le Pentium 90 dans ce cas précis. Un autre test donne l'Hadès 60 comme étant 2,5 fois plus rapide qu'un Pentium 133 sur le logiciel de PAO Calamus SL.

L'Hades s'est déjà vendu à plus de 100 exemplaires en France. C'est un très bon investissement professionnel (ou personnel).

CARACTERISTIQUES de l'Hadès 60

Processeur

  • Motorola 68060 à 60 MHz (120 MIPS)
  • Bus à 30 MHz
  • RAM de 4 MO extensible à 1 GO (!) par barettes SIMM 32 bits ou EDO 32 bits. Là-aussi, la ST-RAM et la TT-RAM sont paramétrables
  • Lecteur de disquette 2.88 MOs

Logiciels et OS

  • TOS 3.06 Modifié
  • MULTITOS
  • NVDI pour ET-4000
  • SCSI TOOL Medusa (gestionnaire de disques durs et CD-ROM)
  • E-Backup (copie rapide de fichiers

Bus

  • 4 bus PCI
  • 2 bus ISA
  • 1 bus VME
  • 1 bus E-IDE (fast IDE)

Vidéo

  • Carte graphique ATI 64, ET 4000 ou ET 6000 à 135 MHz (2 ou 4 MO)
  • Driver fourni avec NVDI

Ports

  • 1 parallèle
  • 1 MODEM RS-232 19200 bps
  • 1 MODEM RS-232 250000 bps
  • 1 Port Local Talk (RS-422) 250000 bps
  • 1 SCSI2
  • Midi in et Midi out
  • clavier
  • souris
  • joystick
  • moniteur

Options

  • Carte audio Startrack
  • Carte réseau Ethernet
  • Carte PENTIUM
  • Carte DSP


Milan 040
Le Milan est le dernier compatible Atari en date. Sorti en 1998, le Milan s'est vendu à plus de 1000 exemplaires (dont une grande partie en Allemagne). Le Milan est une sorte d'Hadès allégé des interfaces. Il est conçu pour avoir le meilleur de l'Atari tout en étant capable d'intégrer tous les périphériques PC. En fait C'EST un PC possédant le cerveau et le comportement d'un Atari.

Le Milan dispose d'une très bonne politique commerciale en Allemagne. Une trentaine de distributeurs commercialisent le Milan. La vente pourra suivre car la politique promotionnelle est assez forte et qu'il sera vendu pour 5700 frs avec une suite de logiciels de bureautique (Texel, Papyrus) et Internet (Adamas sous Mint + N-AES).

CARACTERISTIQUES du Milan 1

Architecture
  • Processeur Motorola 68040 25 à 32 MHz, bus 25 à 32 MHz, 26 MIPS (4.5 MFlops) à 32 MHz; Mise à jour possible en 68060 (50 à 80 MHz)
  • RAM EDO de 4 à 512 MO 32 bits
Vidéo
  • Carte graphique CHIP TRIO 3, ET-4000, ATI-64 ou Mach-64 par port PCI
Système d'exploitation
  • TOS 4.5
  • Divers pilotes de cartes
  • N-AES+MiNT (Unix pour Atari)...
  • ...ou Magic Milan
Logiciels
  • Tableur WYSIWYG Texel HOME (compatible Excel 4)
  • Traitement de texte Papyrus HOME
  • Navigateur Internet Adamas et pile TCP/IP ICONNECT
Bus et ports
  • 4 bus PCI (dont 1 occupé par la carte vidéo)
  • 3 bus ISA
  • 1 bus E-IDE
  • 2 ports série
  • 1 port parallèle
  • 1 port clavier DIN
  • 1 port souris mini-DIN
Options
  • Carte MIDI PCI
  • Carte Pentium PCI
  • Carte audio Startrack PCI
  • Carte SCSI en PCI
  • carte graphique ET 4000 à 109 MHz ou Mach 64 en PCI


Le FireBee
Le FireBee n'est plus un rêve. Il est en passe de devenir une réalité pour tous les Ataristes en mal de puissance. En 2010, le projet est en phase d'aboutisement, le matériel fonctionnant à la perferction, via l'utilisation d'un système d'exploitation FreeMint adapté au microprocesseur CF.

Des tests effectués pour un filtre de logiciel de retouche photos (par Pascal BARLIER) sur un simple Coldfire 5307 à 90 MHz, donne une vitesse X4-5 par rapport à un Milan 040 (68040 à 32 MHz) et un facteur X2 par rapport à un 68060 à 60 MHz (machine testée ?).
Imaginons ce que donnerait un CF 5407E à 225 MHz (X2.5 par rapport au CF 5307), et ce, sans tenir compte de l'augmentation de la mémoire cache! Pour ceux qui s'inquiètent pour la petite partie "émulation" du CF, sachez que Pascal BARLIER a trouver un moyen pour que cela ne ralentisse pas trop.


Description de l'ordinateur Atari Coldfire

  • CF 5407E à 225 MHz (350 MIPS)
  • 32 MO DRAM à 100 MHz
  • Entre 950 et 1000 € ?
  • carte mère contenant un SOCKET pour pouvoir Plugguer facilement les prochaines versions du CF 5407 (puis 5507 etc...)
  • Prises Midi Incluses
  • Port USB Inclus
  • Flash ROM pour l'OS, sans doute TOS 3.06, par dessus lequel on pourra ajouter FreeMiNT (OS de base)
  • Ports PCI inclus
  • Carte Graphique PCI (non encore connu)
  • Livré avec carte DEESSE (carte DSP 56300 à 100 MHz/100 MIPS compatible avec le DSP 56001, et 4 fois plus rapide (les interfaces pour lire les fichiers MP3 existent DEJA pour ce processeur. La carte contient 2 prises IN et OUT. La carte seule coute environ 1100 FF!! (soit le prix de la startrack/5 !!)
  • Livré avec un Lecteur LS 120 (au lieu du lecteur de D7), et disque dur IDE
  • 2 Ports USB (dont un directement relié au CF 5407E)
  • Prises séries classiques
Pour suivre toute l'actualité du FireBee, cliquez ICI.


Portfolio
Le portfolio est le PC Portable le moins cher au monde. Il est vrai qu'avec ses 128 KOs de RAM il ne pèse pas lourd en terme de puissance...


Stacy
Le STacy est une version portable (plus de 7 kg) du ST.

Caractéristiques matériels:

Architecture

  • MC68000 à 8MHz,
  • Architecture interne : 32 bits, Architecture externe: 16 bits.

Mémoires

  • de 1 à 4 Mo de RAM
  • ### de ROM

Ecran

  • Ecran plat à cristaux liquides de couleur bleue sur fond gris-blanc

Interfaces

  • 1 trackball
  • 2 ports MIDI (entrée et sortie)
  • 1 port parallèle
  • 1 port série RS232C
  • 1 port pour lecteur de disquette externe
  • 1 port pour disque dur (ACSI, DMA: 10 Mbits/s)
    (ACSI: Atari Computer Systems Interface)
  • 1 port cartouche

Générateur sonore

  • 3 voies de 30 Hz aux ultrasons

Clavier intelligent de 94 touches équipé d'un processeur 6301
Touches du pavé numérique plus petite Lecteur de disquette

  • Support: 3 pouces ½, double face, double densité

Configuration

  • 2 lecteurs de disquettes internes ou
  • 1 lecteurs de disquette et un disque dur de 30 Mo

Caractéristiques logiciels:

Système d'exploitation TOS

Interface graphique: GEM (Graphics Environment Manager)


ST Book
Le ST-Book est le successeur du Stacy. Il s'en est construit 200 exemplaires en France et c'est la société Informatique et nature qui les possède.

Ses caractétistiques sont proches de celles du Stacy (voir plus haut). Il est extrêmement fin, le portable le plus fin jamais créé et d'une autonomie de 10 heures ! (avec un méga de mémoire) et de 4 heures avec 4 MOs de RAM.

Pseudo/Email Mot de passe
Identifiants perdus ?
Saisissez votre adresse email

Recherche d'un logiciel

Suivant PrécédentL'anneau
Atarifr
Site maintenu par
Bruno AUBIN.

Vous voulez joindre l'anneau Atarifr?
[ Sauter Préc.] [ Préc.] [ Suiv.] [ Sauter suiv.] [ Aléatoire] [Liste des sites]


Copyright ALBATROS CONCEPT 1999 - 2017, WEBMASTER - Développeur Internet